• Oyinkan Braithwaite Oyinkan Braithwaite
  • Le Paradoxe du bonheur Le Paradoxe du bonheur
  • Hernán Díaz Hernán Díaz
  • Oyinkan Braithwaite

    Ma soeur, serial killeuse

    " Cette comédie noire haute en couleur est une véritable bouffée d’air frais. "
    Christophe Gilquin Librairie L'Arbre à Lettres
  • Aminatta Forna

    Le Paradoxe du bonheur

    " Aminatta Forna nous offre un formidable portrait de la capitale britannique à travers des personnages attachants, surprenants, cette belle communauté des invisibles, ceux qui font fonctionner la ville et que l’on ne voit pas. Le Paradoxe du bonheur est aussi un roman sur notre société, notre besoin de tout maîtriser, de tout justifier, une réflexion autour de l’amour et de la perte, des relations compliquées entre l’homme et la nature et donc sur la violence et la compassion. "
    Gaëlle Maindron Librairie Livres in Room / Page des libraires
  • Aminatta Forna

    Le Paradoxe du bonheur

    " Aminatta Forna entrelace les histoires de ses personnages, le passé et le présent, dans et hors de l’histoire plus large de Londres qui, à l’instar des humains mais aussi des renards, devient un personnage à part entière. Elle parvient à nous les rendre si attachants : les renards, les gens et la ville. Un formidable roman. "
    Salman Rushdie
  • Oyinkan Braithwaite

    Ma soeur, serial killeuse

    " Le titre de ce livre surprenant laisse présager un bon gros thriller, servi saignant. Mais ce premier roman brillamment ficelé vaut bien mieux que cela et célèbre, dans une cascade de rebondissements, un humour noir grinçant, merveilleusement décalé. "
    Philippe Blanchet Le Figaro Magazine
  • Oyinkan Braithwaite

    Ma soeur, serial killeuse

    " Un roman noir exceptionnel dont le titre nous dit tout. (...) Un texte qui détonne et qui vous donne une énergie folle. "
    Aurélie Barlet Librairie La Pléaide
  • Aminatta Forna

    Le Paradoxe du bonheur

    " Des animaux sauvages envahissent Londres, qu’arpentent des marginaux. L’écrivaine britannique s’interroge sur le bonheur et le lâcher-prise [...] Ainsi, quand le nouveau roman d’Aminatta Forna s’ouvre sur un renard qui se faufile entre les passants sur le Waterloo Bridge, le lecteur est invité à repenser la frontière entre espace sauvage et domestiqué. "
    Gladys Marivat Le Monde des Livres

Notre maison, notre vision

Telle une page blanche, le lancement d’une nouvelle maison est une opportunité rare pour un éditeur, l’occasion de tout imaginer. Curiosité et éclectisme sont les filtres qui ont guidé mes premiers choix. Avec cette volonté d’explorer la fiction contemporaine, sans œillères mais avec des partis pris, et de multiplier les points de vue sur le monde. Pour nos débuts, nous avons choisi de mettre l’accent sur la découverte en réunissant des nouvelles voix singulières. Au programme : une saga ukrainienne où l’intime se conjugue au politique ; un roman social berlinois un peu flippant ; un petit livre danois qui a tout d’un grand ; des chroniques de San Francisco avec une femme d’exception ; un ovni israélien qui se déguste comme une pochette-surprise ; un premier roman français tout en émotion, et un nouveau western à l’accent argentin… Un cosmopolitisme assumé et un goût prononcé pour la diversité que vous retrouverez sur nos couvertures, dont le graphisme est chaque fois adapté à l’univers de l’auteur. Bref, toute une aventure que nous sommes heureux de partager avec vous.

En savoir plus