William Melvin Kelley

Né à New York en 1937, WILLIAM MELVIN KELLEY a grandi dans le Bronx. Il a 24 ans lorsque paraît son premier roman, Un Autre Tambour (Delcourt), accueilli en triomphe par la critique qui le compare à Baldwin et Faulkner. En 1965, il fait le choix de quitter l’Amérique ségrégationniste, et s’installe avec sa famille en Jamaïque, après un crochet par Paris. Ils ne rentreront aux États-Unis que dix ans plus tard. Auteur de quatre romans et d’un recueil de nouvelles, Kelley a été récemment redécouvert à la faveur d’un article paru dans le New Yorker, titré : « Le géant oublié de la littérature américaine ». Il confiait pourtant dans une interview, en 1968 : « Si les choses avaient tourné autrement, je serais devenu musicien. » William Melvin Kelley est mort à New York, en 2017.

 

Photo auteur (c) William Anderson

Jazz à l’âme

Une revival song obsédante dans laquelle l'auteur du roman culte Un autre tambour poursuit la dénonciation de la ségrégation raciale aux États-Unis.