• Parution le 11 avril 2018
  • 288 pages
  • 20.50€

La Fabrique des coïncidences

Par Yoav Blum
Traduit de l'hébreu par Sylvie Cohen
  • Parution le 11 avril 2018
  • 288 pages
  • 20.50€

« Notre rôle est précisément de nous tenir à la lisière, dans cette zone grise entre destin et libre arbitre, et de jouer au ping-pong. »

Guy, Emily et Eric sont des agents secrets d’un genre nouveau. Leur mission : créer des coïncidences pour réinventer de la vie des gens. Car, dans le monde de Yoav Blum, le destin ne relève pas d’une autorité divine ou d’un hasard désincarné, mais bel et bien d’une organisation invisible de travailleurs du réel. On y débute souvent comme tisseur de rêves, ami imaginaire, distributeur de chance… jusqu’à accéder, pour les plus zélés, à la fonction de faiseur de coïncidences. Leur rôle consiste le plus souvent à provoquer des rencontres, rassembler des familles, semer les graines de l’inspiration à l’origine d’une oeuvre  d’art, d’une découverte scientifique…

Aussi quand Guy se voit assigner une mission spéciale impliquant un mystérieux tueur à gages fraîchement débarqué en ville,  ses certitudes volent en éclat tout en lui assénant au passage une bonne leçon sur les arcanes du destin, le libre arbitre et la nature véritable de l’amour.

Vous êtes avant tout des agents secrets. Les autres sont d'abord des agents, accessoirement secrets, alors que vous, vous êtes d'abord secrets et accessoirement des agents, dans une certaine mesure.

Yoav Blum

Ils ont aimé

  • Futé et malin, La fabrique des coïncidences est un roman (...) sur le comment et le pourquoi nos vies vont comme elles vont. Des échos de Calvino et de Philip K. Dick...

    Jonathan Carroll, auteur d’Os de lune
  • De la façon dont nous pouvons décider du cours de notre existence ou l'interpréter, Yoav Blum en tire une fable originale et ingénieuse. Coup d'essai, coup de maître.

    Christophe Gilquin, Librairie L'Arbre à Lettres Page des Libraires
  • Nouvelle révélation israélienne, Yoav Blum livre une métaphore de cette ère moderne qui croit pouvoir maîtriser l'humanité. (...) À la fois délirant et profond, il nous entraîne dans une fable sur la quête de sens, la religion, les peurs ou la mécanique du hasard.

    Kerenn Elkaïm Livres Hebdo
  • Après un succès en Israël et à l'international, le roman débarque en France avec son cortège d'éloges. Son auteur invente un nouveau genre dans le roman d'anticipation.

    Ilan Lévy Actualité Juive
  • Après la lecture de ce roman, vous reconsidérerez toute votre existence sous un angle inédit. À noter que les extraits des cours de formation promulgués aux membres de cette organisation invisible, qui jalonnent l’ouvrage, offrent des moments de franche rigolade.

    Fabrice Bourland Infrarouge
  • La Fabrique des coïncidences est un incroyable bouquin, une expérience littéraire à l’histoire originale, un livre intelligent d’une grande sensibilité. (...) et se révèle alors être un roman brillant et captivant sur le déroulement du destin. Un livre qui, de façon assez magique et surprenante (tout comme l’est d’ailleurs la fin du livre que je vous laisse découvrir), nous fait réfléchir sur notre propre existence, notre propre destin, sur ce qui a pu déjà nous arriver et que nous pensions être des coïncidences.

    Jean-Louis Zuccolini Blog Froggy'sDelight
  • Un roman à la croisée des genres : astucieux, imprévisible, une histoire pleine d’aventures et qui vient du fond du cœur.

    Kirkus Review
  • Brillant, captivant, subtil... un roman sur la tension entre le destin et le libre arbitre, et
    – si j’osais – sur la connaissance, la causation et la divine providence. En lisant, on ne peut s’empêcher de regarder la réalité sous un angle sensiblement différent (et méfiant).

    Shmuel Faust Makor Rishon
  • Un roman joyeusement aventurier, bourré d’imagination et d’invention, romantique et émouvant, avec une étonnante pirouette finale.

    Ran Ben-nun Yediot

À propos de l'auteur

Yoav Blum (né en 1978) vit en Israël. Concepteur de logiciels, il est l’auteur de trois livres qui furent des best-sellers en Israël. La Fabrique des coïncidences, son premier roman, est en cours de traduction dans une dizaine de pays.

 

(c) Photo Yoav Blum – DR