• Parution le 22 janvier 2020
  • 624 pages
  • 23.9€

La Résurrection de Joan Ashby

Par Cherise Wolas
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Carole Hanna
  • Parution le 22 janvier 2020
  • 624 pages
  • 23.9€

Joan Ashby a toujours voulu devenir écrivaine et a établi très tôt quelques préceptes de vie pour mettre toutes les chances de son côté : « Ne pas perdre de temps », « Écrire tous les jours », et surtout « Ne jamais avoir d’enfants ». Elle touche au but à 23 ans et devient la nouvelle sensation de la scène littéraire new-yorkaise avec un premier recueil de nouvelles singulières. Mais elle fait un premier pas de côté en épousant Martin, puis découvre avec effroi qu’elle est enceinte. Elle prend alors une décision fatale à sa carrière et s’efface dans une vie de famille non préméditée. Mère de deux fils diagnostiqués précoces, Joan laisse filer les années. Sur le point de renouer enfin avec la vie qu’elle a mise en suspens, une trahison aux proportions shakespeariennes va l’acculer à questionner tous les choix qu’elle a faits…

« N’oubliez jamais l’enfant que vous avez été. Elle est votre avenir. »

Cherise Wolas

Ils ont aimé

  • Joan Ashby est tellement incarnée que je me suis surprise à la jalouser (Wolas avec) tout en souhaitant qu’elle soit ma meilleure amie et que nous nous retrouvions souvent pour boire un verre.

    A.M. HOMES
  • Un roman d’une force inouïe, une écriture ciselée, une intrigue magnifiquement échafaudée et une chute excellente. Un livre à savourer, surtout à savourer.

    Lydie Zannini - Librairie du Théâtre Zannini (Bourg-en-Bresse)
  • Ce roman parle d'une femme qui renonce à ses rêves, qui se sacrifie pour être mère. Mais qui au fond d'elle est toujours habitée par ce besoin irrépressible d'écrire. Il parle du processus de l'écriture et de l'énergie créatrice. C'est un portrait de femme forte, qui donne à réfléchir sur nos vies, et sur les choix qu'on a à faire.

    Sandrine Dantard - Fnac (Grenoble)
  • Le roman, brillant et percutant, donne une réflexion puissante sur l'écriture et la place fondamentale des livres dans la vie.

    Dolly Choueiri - Librairie Des gens qui lisent (Sartouville)
  • À toutes les mamans, qui sont bien plus que ça ! Comment ne pas se perdre dans ce rôle et quel droit au bonheur pour soi-même ? Un grand roman.

    Claire - Librairie Les Nouveautés (Paris)
  • Ce premier roman qui nous parle de la création littéraire et de la maternité, des rêves d’enfance, des choix à faire et de la vie, est étonnant, singulier. Il est passionnant mais dense car l’auteure mêle à son récit des extraits de nouvelles, de romans, de réflexions sur la création littéraire.

    Isabelle - Maison de la Presse (Le Vésinet)
  • La Résurrection de Joan Ashby, premier roman de Cherise Wolas, pourrait être une énième variation sur les tourments d’une «desperate housewife» américaine mais il affiche d’emblée d’autres ambitions. (…) On retiendra l’audace avec laquelle l’auteur a voulu traiter ce portrait de femme.

    Françoise Dargent Le Figaro Littéraire
  • Écrivaine, mère et épouse : comment concilier toutes ces identités ? Réponses dans ce pavé captivant, signé par une productrice américaine, Cherise Wolas. (…) Alternant colère avec douceur, subtilités avec quelques longueurs, Cherise Wolas cloue au pilori le sens du sacrifice, la confusion des désirs pour célébrer, à travers une héroïne attachante, la seule vie qui tienne, celle que l'on s'était imaginée.

    Olivia de Lamberterie ELLE
  • [Un] brillant premier roman, qui brosse le portrait d’une femme en quête de libération et même en voie de résurrection.

    Olivia Mauriac Madame Figaro
  • On aime ce portrait de femme en lutte avec ses aspirations profondes, qui décide de reprendre les rênes de son destin.

    Elsa Margot-Amari Cosmopolitan
  • La Résurrection de Joan Ashby n’est pas de ces romans que l’on peut dévorer d’une traite : il se savoure, et se laisse reposer afin d’être pleinement apprécié. C’est un portrait de femme, d’autrice, et de mère tout à fait fascinant, et un excellent premier roman.

    Emily Costecalde Blog Café Powell
  • Il se dégage de cette lecture un sentiment de plénitude, celui d’avoir parcouru un livre d’une grande modernité, parfaitement construit, autour d’un personnage incroyable, une certaine Joan Ashby.

    Jean-Louis Zuccolini Blog Froggy's Delight
  • On se sent proche du personnage de Joan Ashby et de son destin extraordinaire, c'est la force de l'écriture de Cherise Wolas. J’ai adoré cette histoire, le style, l’énergie de ce roman et sa réflexion autour de la maternité, l'art et de ce que l'on fait de ses rêves. (…) Un excellent premier roman

    Laure Blog Lololeblog
  • Ce premier roman est un portrait de femme à la fois terriblement ambitieux (…) Ça foisonne, c’est dense, et ce gros pavé est un vrai plaisir de lecture, à la fois original, singulier, humain, il parle à chacun d’entre nous.

    Dominique Sudre Blog Domi C Lire
  • Non seulement l’auteure a réussi à créer un personnage d’icône littéraire, en présentant ses textes, mais elle engage pleinement le lecteur dans l’exploration de la question de l’identité.

    PUBLISHERS WEEKLY
  • À couper le souffle. Comme le dit Joan Ashby : ‘‘Un roman requiert deux choses : une belle histoire à raconter et le courage de le faire. ’’ Le premier roman de Cherise Wolas coche ces deux cases.

    BOOKLIST

À propos de l'auteur

Sélectionné par le PEN/Robert W. Bingham Prize for Debut Fiction, La Résurrection de Joan Ashby est le premier roman de CHERISE WOLAS, par ailleurs productrice de cinéma. Native de Los Angeles, elle vit aujourd’hui à New York et a publié en 2018 son deuxième roman, The Family Tabor.

 

Photo auteur © Michael Dickes