• Parution le 22 janvier 2020
  • 624 pages
  • 23.9€

La Résurrection de Joan Ashby

Par Cherise Wolas
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Carole Hanna
  • Parution le 22 janvier 2020
  • 624 pages
  • 23.9€

Joan Ashby a toujours voulu devenir écrivaine et a établi très tôt quelques préceptes de vie pour mettre toutes les chances de son côté : « Ne pas perdre de temps », « Écrire tous les jours », et surtout « Ne jamais avoir d’enfants ». Elle touche au but à 23 ans et devient la nouvelle sensation de la scène littéraire new-yorkaise avec un premier recueil de nouvelles singulières. Mais elle fait un premier pas de côté en épousant Martin, puis découvre avec effroi qu’elle est enceinte. Elle prend alors une décision fatale à sa carrière et s’efface dans une vie de famille non préméditée. Mère de deux fils diagnostiqués précoces, Joan laisse filer les années. Sur le point de renouer enfin avec la vie qu’elle a mise en suspens, une trahison aux proportions shakespeariennes va l’acculer à questionner tous les choix qu’elle a faits…

« N’oubliez jamais l’enfant que vous avez été. Elle est votre avenir. »

Cherise Wolas

Ils ont aimé

  • Joan Ashby est tellement incarnée que je me suis surprise à la jalouser (Wolas avec) tout en souhaitant qu’elle soit ma meilleure amie et que nous nous retrouvions souvent pour boire un verre.

    A.M. HOMES
  • Non seulement l’auteure a réussi à créer un personnage d’icône littéraire, en présentant ses textes, mais elle engage pleinement le lecteur dans l’exploration de la question de l’identité.

    PUBLISHERS WEEKLY
  • À couper le souffle. Comme le dit Joan Ashby : ‘‘Un roman requiert deux choses : une belle histoire à raconter et le courage de le faire. ’’ Le premier roman de Cherise Wolas coche ces deux cases.

    BOOKLIST

À propos de l'auteur

Sélectionné par le PEN/Robert W. Bingham Prize for Debut Fiction, La Résurrection de Joan Ashby est le premier roman de CHERISE WOLAS, par ailleurs productrice de cinéma. Native de Los Angeles, elle vit aujourd’hui à New York et a publié en 2018 son deuxième roman, The Family Tabor.

 

Photo auteur © Michael Dickes