• Parution le 17 février 2021
  • 416 pages
  • 22€

Monstres anglais

Par James Scudamore
Traduit de l’anglais par CARINE CHICHEREAU
  • Parution le 17 février 2021
  • 416 pages
  • 22€

« Ce n’était pas mon histoire, ce n’était pas à moi de la raconter. »

Quand le jeune Max, dix ans, devient pensionnaire à «l’école sur la colline», c’est la fin brutale d’une enfance idyllique, près d’un grand-père bien aimé. Il découvre un monde aux règles insondables, aux châtiments arbitraires, où les abus sont érigés en système. Sur la colline, Max scelle aussi des amitiés pour la vie avec Luc, Simon Ish… Des années plus tard, ils sont déjà des hommes quand un terrible secret éclate au grand jour : un de leur ancien professeur a été mis en examen pour attentat sur mineurs. Qui savait ? En confrontant ses amis, Max découvre incrédule l’étendue des abus, et mesure peu à peu le poids des dommages émotionnels qu’il porte en lui. Il est temps de se rappeler, de lire entre les lignes… Car rien ne brûle dans la mémoire comme l’injustice.

Ils ont aimé

  • James Scudamore est désormais incontournable dans le paysage de la fiction anglaise.

    Hilary Mantel
  • Scudamore est là pour longtemps.

    Spectator
  • Déchirant, profondément émouvant... le meilleur roman de Scudamore.

    Financial Times
  • Époustouflant. Imaginez Le Maître des illusions écrit par Edward St Aubyn, et vous mesurerez la force exquise de cette histoire d’amitié et de trahison masculine.

    The Observer
  • Il y a peu de prix pour lesquels Scudamore n’a pas été nominé, et Monstres anglais concourra sans nul doute à ce palmarès impressionnant.

    Daily Mail

À propos de l'auteur

JAMES SCUDAMORE est un citoyen du monde, un comportement acquis dans l’enfance qu’il passe notamment au Japon, au Brésil, avant de rejoindre l’île patrie. Auteur de quatre romans – La Clinique de l’amnésie, Fils d’Heliopolis, Le Dédale du passé, il a reçu le Somerset Maugham Award et a été nominé pour le Costa First Novel Award, le Commonwealth Writers’ Prize, le Dylan Thomas Prize et le Man Booker Prize.

 

(c) photo auteur : Claire McNamee